Elephant Jungle Sanctuary

Notre juju en rêvait, nous avons passé une demi journée avec les éléphants, dans leur milieu naturel, pour son 3 ème anniversaire !

Nous avons choisi l'éléphant Jungle Sanctuary sur conseil d'une amie, et parce que cet endroit traite les éléphants avec humanité et respect.

elephant Ici on ne monte pas sur leur dos.
De longues journées à être monté, peuvent leur causer des dommages corporels importants, pour ne pas mentionner la douleur supplémentaire causée par la selle elle-même et l'usure sous leurs pieds de marcher toute la journée avec un poids mal pris en charge.
Ici on n'écrase pas l'esprit de l'animal sous un dressage violent et contraint. Ici on sauve les éléphants d'un destin tragique et on s'en occupe jusqu'à la fin de leur vie. L'association à commencé avec 3 éléphants en 2014, ils étaient une dizaine aujourd'hui lors de notre visite. Dont un petit bébé de 1 an et une maman enceinte.

elephant

Nous avons donc partagé une matinée avec les éléphants et leurs dresseurs.
Nous avons donné des bananes, puis après une petite marche dans la nature, nous sommes allés dans une rivière les baigner et les brosser.
Malheureusement nous n'avons pas pu faire le bain de boue, car la Thailande connait une grande sécheresse en ce moment. La plus grande depuis 50 ans. Il n'a pas eu de pluie à Chiang mai depuis octobre 2015. Un Thai nous racontait ce soir qu'il y a eu 5 tremblements de terre en quelques jours en Asie " la terre est sèche, l'humain détruit la terre" nous disait-il. " L'humain dérègle tout".
C'est vrai que le manque d'eau se ressent partout en thailande, les locaux souffrent de la chaleur. Ils attendent que le ciel craque pour apporter un peu de fraicheur. Les rivières sont anormalement basses.

Ce que nous avons aimé au " Jungle Sanctuary Elephant"

  • Le cadre: petit espace perdu dans les montagnes de Chiang Mai

elephant

elephant

  • La gentillesse des dresseurs avec les visiteurs: beaucoup d'humour et une envie démesurée d'aider notre petite Juliette à apprécier le moment et affronter sa peur.

  • Le respect des dresseurs pour les animaux. Aucun geste violent envers les éléphants n'a été porté. Les dresseurs se faisaient entendre uniquement par la parole. On ressentait une belle relation entre l'homme et l'animal. Et c'était au visiteur de s'adapter aux mouvements de l'animal, et non l'inverse. " when he move, you mouve".

  • Le contact avec l'éléphant: pouvoir toucher sa peau rugueuse et ses poils dures comme une brosse à cheveux. Observer son regard tendre dans l'eau. Voir l'éléphant se frotter l'oeil avec sa trompe comme un humain, car je l'avais éclaboussé par maladresse. Découvrir que l'éléphant est très câlin et qu'il aime se coucher sur l'autre pour avoir du contact quand il est petit.

  • Voir Côme et l'éléphant, malgré la différence de taille se respecter mutuellement.

elephant

elephant

Ce que nous avons moins aimé

  • Le prix: ( 4700 baht la demi journée soit 117 euros pour 3 car Juju ne payait pas).

  • L'aspect plus touristique: Je m'imaginais un moment plus intime. Malheureusement nous étions assez nombreux. Pour cela il faut venir l'après midi. Ce que nous n'avons pas fait compte tenu des fortes chaleurs.

  • L'aspect très organisé laissant peu de place à la spontanéité. Tout était très orchestré la prise de photo, le câlin, les bisous à l'animal. Personnellement un simple contact furtif avec l'animal et un moment pour l'observer à distance dans son milieu naturel m'aurait suffit !
    Mais ce n'est pas la demande occidentale.

A faire donc mais pas n'importe ou !!!!

Erwan et Sophie

A propos Erwan et Sophie

Commentaires