Nord de la thailande de Chiang Mai à Chiang Rai

Le Nord de la Thaïlande est une région réputée pour ses montagnes, ses paysages somptueux, où les routes slaloment entre les petits Villages. A priori, plus authentique, loin de la ville et de ses dictâtes.
Nous avons décidé de nous poser quelques jours à Tathon village de 2000 habitants. Situé au porte de la Birmanie, à seulement 3 km.
Thaton est un petit village sans grand intérêt. Il s'y trouve une seule route principale qui longe la rivière Kok. Mais c'est très central pour parcourir le nord.

thaton

thaton

thaton

Initialement il était possible de rejoindre Chiang rai via cette rivière sur un slow boat en seulement 3h, mais la sècheresse prive de travail les bateliers depuis 2 mois maintenant.
L'intérêt de cette région est de découvrir les coins reculés de la Thaïlande. Pour cela, l'idéal est de louer une moto ou un scooter pour se perdre dans la campagne. Erwan était moyennement chaud, car ici on roule à gauche et avec les enfants nous avons abandonné l'idée, au profit d'un guide particulier et de sa voiture climatisée.

Nous voilà donc parti pour découvrir la région, pendant 3 jours, avec Lek, un guide du coin qui parle parfaitement Anglais.
Nos échanges furent riches et étonnants. Nous avons appris énormément de choses sur le mode de vie Thaï et nous avons reçus, en quelques sortes, une leçon sur l'éducation que nous portons à nos enfants.

Le choc des cultures

Le mode de vie Thaï est guidé par la religion Bouddhiste.

Le Thaï est très croyant et contrairement à notre religion chrétienne, le bouddhiste ne prie pas pour les autres. "Chacun doit prendre soin de lui et prier pour lui" précise Lek (richesse, santé, travail).

Lek nous explique que chez eux, les enfants sont autonomes dès le plus jeune âge. "Dès qu'ils savent marcher, ils sont libres". Les enfants peuvent aller au jardin d'enfants jusqu'à 6 ans, mais la majorité reste auprès de leur mère, puis ils rentrent à l'école. Nous en croisons de très jeunes sur le bord de la route, sans surveillance, marchant jusqu'au village voisin. Rapidement l'ainé est responsable de lui même, mais aussi de ses cadets.
En revanche, l'éducation les met à une place bien différente de celle de l'adulte. L'enfant ne doit JAMAIS couper la parole à ses parents. Il n'intervient jamais dans une discussion d'adulte. Et lorsque l'adulte dit Stop, il doit Stopper immédiatement. Le lien parents enfants est pour autant très fort, ils sont adorés ici.
Nous avons pour la première fois depuis la naissance de nos enfants été génés de leurs comportements.
Côme et Juliette posent 2000 questions à la seconde, bougent partout pendant les repas, coupent la parole et sont de gros pachas dans le quotidien. Et ici, ce type de comportement questionnent beaucoup les Thaïs.
Le défaut de l'éducation Thaïs, est rapidement perceptible, ils sont peu curieux et ne portent pas de grands intérêts aux autres cultures et façons de faire. Il y a peu de questionnements et de raisonnements dans leurs conversations.
Nous avons posé 1000 questions à Lek en 3 jours, il nous en a posé une seule : " quelle marque de voiture avez vous le plus en France?" !!!!!
Selon Paulo ( je vous en parle juste en dessous) le Thai est un travailleur, mais il est plus efficace dans l'exécution de tâches, quand la prise d'initiative. Cela est en parti dû à leur système éducatif, car peu d'entre eux ont accès à la fac.

Ce qui frappe également c'est que les enfants Thaïs sont d'un calme absolu. Dans les transports en commun, les enfants, peu importe leurs âges, restent calmes, assis et regardent le paysage sans bruit pendant des heures. Alors que nos deux loustics, se lèvent, réclament de nombreuses occupations (gommettes, crayons, livres), et se plaignent si leurs exigences ne sont pas comblées.
Juju et Côme doivent donc apprendre à rêver et contempler. Cela devient urgent!!

Nous allons essayer de nous inspirer de la culture Thaïlandaise pour changer certaines bases de notre éducation à notre retour.

Le nord de la Thaïlande: La vraie Thaïlande???

Revenons au début après ce petit aparté culturel !!
Nous avons posé nos valises chez Paulo pour 3 nuits, à l'hôtel Old Tree House à Thaton.
L'hôtel est idéalement situé pour visiter le triangle d'or (région qui rejoint la Thailande, le Laos et la Birmanie).
Paulo est un personnage haut en couleur. C'est un Français qui vit ici depuis 27 ans. Il parle de son pays d'attache avec beaucoup d'affections et garde un côté cynique pour nous présenter ses aspects cachés. Avec Paulo pas de faux semblant, à l'écouter tous les lieux convoités sont des "grosses merdes pour touristes". Paulo propose des vacances loin des circuits traditionnels. Par exemple, pour lui, il est inenvisageable de voir les femmes girafes Padaung Karen, c'est le zoo de l'industrie touristique.
Paulo nous a donc aidé à préparer un circuit sur 3 jours.

Sur la route des crêtes: jour 1

Nous avons visité le temple Wat Thaton qui domine notre village. Il comporte quatre grandes statues, deux dans le style typiquement thaïlandais (Bouddha quoi!!! Il est partout celui là !!!) et deux montrant l'influence chinoise (des dragons). L'un d'eux, le Bouddha debout, s'élève à 11 mètres de hauteur. Le temple perché en haut de la montagne offre un panorama superbe. Les couleurs sont chatoyantes, et il est très agréable de les contempler en écoutant le son des prières.
Pour cela les Bouddhistes prennent les influences du monde qui les entourent. C'est pourquoi, nous retrouvons de nombreux dragons dans les temples du nord. Attention à ne pas confondre avec les serpents à cinq têtes, que l'on retrouve partout du nord au sud, qui sont là pour protéger Bouddha de la tentation.

temple

temple

temple

Nous sommes ensuite partis à la découverte de la tribu LAHU, originaire du Tibet qui a migré en Thaïlande entre 1870 et 1880.
Ils sont animistes et croient aux esprits. Nous ne les avons pas photographié, car pour eux les esprits présents hors du village peuvent être malveillants.
Le village que nous avons visité est peuplé de 2OO âmes. L'électricité n'est installée que depuis 3 ans. Leur école construite par le gouvernement est malheureusement fermée faute de moyens. Actuellement une campagne de dons privés envisage de les soutenir dans ce projet de réouverture.

lahu

lahu

lahu

lahu

Ensuite nous avons visité un temple de femmes moines. Le plus beau selon notre hôte, et le plus authentique. Car même les moines en prennent pour leur grade avec Paulo. Cela devient "un gros business touristique selon lui ( je vous épargne les injures ...).
Ce lieu est somptueux, le temple est d'une beauté incroyable. Deux femmes moines se recueillaient dans le temple, elles méditaient presque en transes.
Le silence nous invite à marcher ici et là, en admirant l'architecture et les milliers de couleurs qui le compose.
Il faut se l'avouer Paulo est une grande gueule, mais une grande gueule qui à raison !!!

femme

femme

femme

femme

Nous avons fini la journée par une petite marche menant à une cascade, ou nous avons fait vite demi tour, car les moustiques nous y attendaient pour déjeuner!!!!!

cascade

Doi Mae Salong: le village chinois Jour 2

village chinois

village

Petit village à quelques kilomètres de la frontière Birmane, les habitants de Mae Salong sont majoritairement d’origine chinoise. Ils ont fuit la dictature pour s'installer en Démocratie.
Ici on se croirait en Chine, petits lampions rouges, écritures en chinois. Le dialecte chinois du Yunan demeure la langue principale, les habitants regardent la télé chinoise et la cuisine est plus Chinoise que thaïlandaise. Le village est entouré de plantations de thé.

the

the

the

Nous sommes à ce sujet tombés dans notre premier traquenard pour touristes. En effet notre guide nous a déposé devant un vendeur de thé, et là une petite mamie chinoise au visage buriné nous a fait gouter 5 thés différents pour nous vendre la production locale. Elle allait tellement vite que le thé n'était pas assez infusé à notre goût. Le thé était pas terrible et le prix très excessif.
Résultats des courses, avec une pirouette, nous somme parties juste avec de la mangue séchée et une bonne barre de rire quand Juju s'est exclamée entre deux thés, "maman pourquoi la dame parle les yeux fermés"? nous avons dû lui expliquer qu'elle était juste ridée...

En route vers Chiang Rai:

Bus

Avant de rejoindre Chiang Rai nous avons fais escale dans 2 lieux hautement touristique de la région.
The BlacK House et the White Temple.
Les deux font vraiment contraste.

  • La black House est l'oeuvre de Thawan Duchanee un artiste Thaïlandais qui travail le côté obscure de l'humanité. Difficile à trouver il est comme préservé et caché des touristes. Aucune explication n'est indiquée sur les raisons de cette création, ce qui laisse libre court à notre imagination.
    De nombreuses maisons en bois sombres sont parsemées au quatre coins du parc entourant la maison principale: The Black House autrement appelée Baan Dam. Celles-ci sont remplies et ornées d'animaux mort, de peaux de bêtes, de crânes. Le mobilier est fabriqué en bois, orné de squelette animal.
    Mes explications vous font sans doute pas rêver, pourtant je recommande vivement cette visite. Cela donne vraiment un aspect primaire de la nature humaine.
    Pour ceux qui font une indigestion des temples Bouddhiste foncez !! L'artiste n'est qu'au début de son oeuvre, à priori le lieu devrait lui prendre toute une vie.

noir

noir

noir

noir

  • The White Temple: Autrement appelé Wat Rong Khun est l'un des 5 plus beaux temples au monde. Le temple est unique grâce à sa couleur blanche et ses milliers de morceaux de verre disposés sur le plâtre. Le blanc symbolise la pureté de bouddha et le verre sa sagesse.
    Nous l'avons visité par une journée ensoleillée, il n'en était que plus étincelant.
    Il a été conçu par Chalermchai Kositpipat, et comme pour la Black House, le travail est loin d'être achevé. C'est lui même qui finance le projet.
    Ce temple ne ressemble à aucun autre.
    Vous êtes accueillis à l'extérieur par un Predator et un robot sur un banc.
    Déjà vous vous demandez ce que cela vient faire là. Ensuite en contre bas, des mains sortent de terre en signe de tentation. Un pont à gravir nous en libère et nous élève vers l'entrée du temple.Lorsque vous pénétrez dans le temple un Bouddha vous fait face avec une imposante peinture le représentant bienveillant et accueillant le monde. Et lorsque vous vous retournez pour sortir vous faites face à un énorme bouche de démon qui englobe toute la porte avec autour de lui un gloubiboulga de personnages de la culture pop. On y trouve un image du 11 septembre, mais également Batman, Darth Vader, ou encore Michel Jackson.

Le temple symbolise donc les fondements de la religion bouddhiste: se concentrer sur l'esprit afin d'échapper à la tentation, le désir et la cupidité. C'est entre Disney, avec un créateur mégalo présent sur des affiches ou des portes clés et une profonde critique du monde actuel basé sur des idoles crées pour nous éloigner du vrai bonheur. A méditer donc !!

blanc

blanc

blanc

blanc

  • Nous avons terminé cette belle journée, par une belle ballade de 3Km pour rejoindre la cascade Kun Kon Waterfall et si baigner. La promenade était très belle, elle a débuté en longeant un petit torrent, puis nous avons dû gravir la montagne. La jungle qui nous entoure est dense, les bambous forment des toits naturels au dessus de nos têtes. Petit Côme malgré son entorse (chute hier dans une plantation de thé) à marché sans se plaindre sous une chaleur accablante.
    A l'arrivée l'eau était bien fraîche, mais je n'ai pas résisté à me baigner, accompagnée de plusieurs moines.

cascade

cascade

cascade

cascade

Nous trouvons maintenant repos dans un superbe Hôtel nommé Maryo resort à Chiang Rai avant de prendre l'avion pour le Laos le 28. L'hôtel est incroyable, tout neuf. Je ne peux qu'en faire de la pub.
L'équipe est surprenante, transfert gratuit pour aller en ville, jus de fruits, crème solaire, produit anti moustique, nutella pour les petits!! Vous glissez une envie dans une phrase, votre envie arrive comme par magie et gratuitement !!! Et tout ceci pour 45 euros la nuit, grande chambre, vue sur la piscine, climatisation... le grand luxe pour nous !! Avec le sourire et sans se forcer !!

Ici la connexion est très mauvaise. Rdv donc au Laos à partir du 28...
Nous quittons le pays du sourire avec regret car nous nous y sommes sentis très bien, mais de nouvelles perspectives nous attendent.

Erwan et Sophie

A propos Erwan et Sophie

Commentaires