Pemutaran haut lieu du Snorkeling

Nous venions chercher un spot de snorkeling digne de ce nom. Après plusieurs échanges, le lieu de Permutaran est ressorti gagnant !
Alors comme on est pas contrariant, on s'y rend au plus vite !

Pas besoin de faire de grand discours pour vous dire que Pemutaran et plus principalement l'île de Pulau Menjagan, à la frontière de Java, sont réputés à juste titre pour abriter une faune et une flore aquatique exceptionnelles.

Les coraux y sont encore préservés, et les poissons exotiques par milliers.

Ici pas besoin de négocier des heures votre sortie en mer, toutes les agences de plongées se sont alignées !
Le prix est de 500 000 roupies/personne pour une ballade du petit matin à 14H déjeuner inclus.
 

Alors qu'est ce qu'on en a pensé ??

En arrivant sur le spot de plongée nous découvrons une vaste étendue de coraux oscillant entre une profondeur de 1 mètre à 3 mètres, avant de tomber sur une faille de plus de 15 mètres de profondeur. Ce qui nous a permis de voir différentes strates de la vie marine. La découverte est vertigineuse, on a l'impression de voler au dessus du néant. Ca donne le tournis !

Malheureusement les déchets sont encore très présents. Il faut traverser une barrière de plastiques et bouteilles en tout genre avant de découvrir un paysage somptueux. C'est la première fois de ma vie, que je nage et que des détritus s'accrochent à mon masque et mon tuba. C'est surréaliste de tristesse.
Nous avons, avec les quelques touristes et notre guide, profité de notre escapade pour ramasser quelques déchets. Un bien petit geste compte tenu de l'étendu des dégâts dans les fonds marins. Notre guide à d'ailleurs fini à l'hôpital en voulant libérer un corail d'un plastique. Il s'est entaillé la main et a dû recevoir 14 points de suture.
Triste réalité donc à deux pas du paradis.
Je vous laisse découvrir les images de notre ballade dans les fonds marins, cela remplace pour le coup les mots. Car malgré tout, si l'on fait abstraction, et il le faut à Bali, c'était un excellent moment !!
                       

Petite vidéo, merci la Go Pro !!! :

Pour ce qui est du reste, Permutaran est essentiellement un spot de plongée. Il n’y a pas de grand attrait autour. Si ce n’est des belles plages, et des hôtels charmants à des prix très abordables (15 euros la nuit). Et comme partout en Asie, vous pouvez prendre un hôtel pas cher à côté d’un resort, et ensuite squatter le resort pour 1 euro la journée !! Ce qu'on a fait bien sûr !! 

A Permutaran on lézarde au bord de l’eau, on sirote un cocktail de fruits en écoutant le bruit des vagues, et on attend le lendemain pour enfiler de nouveau son maillot !
 

J'oubliais... nous avons visité le Reef Seen Turtle Project. C'est une association à but non lucratif qui protège les tortues. Cet organisme achète les œufs de tortues aux habitants de l'île, afin d'éviter qu'ils soient mangés par des chiens ou des oiseaux avant leurs éclosions. Ensuite, ils protègent les bébés tortues en bassin jusqu'à ce qu'elles aient trois mois, puis les relâchent dans la mer. Ainsi, 50% des bébés survivent contre 20%, s'ils étaient laissés dans la nature. Vous pouvez en faisant une donation de 100 000 roupies ( 8 euros) libérer une tortue qui est prête à regagner son milieu naturel, le matin à partir de 8HOO.
En 2015, ils ont récolté 1008 œufs, 463 ont éclos, et 222 tortues ont rejoint la mer. 34 tortues adultes malades ont, quand à elles, été soignées puis relâchées.
Car Reef Seen Turtle soigne aussi les tortues découvertes malades sur l'île. Depuis plus de 5 ans, il s'occupe d'une tortue femelle âgée de 25 ans. Son temps en captivité a été trop long, ainsi il n'est plus possible pour elle de survivre dans son milieu naturel. Elle reste donc ici finir sa vie. C'est très étonnant, et touchant car elle est accoutumée à l'homme et aime son contact. J'ai pu lui gratter la coquille un long moment et elle se dandinait sous mes doigts ! A 16H30 nous sommes retournés, pour le plaisir, les nourrir de poissons. Une belle expérience donc pour les petits et les grands, et en plus pour une bonne cause!

Résumé en image de ce doux moment :
 

Le 18 direction Ahmed à l’extrémité opposée de l’île, cap tout à l’Est, avec une petite halte de 24h à Lovina pour aller à la rencontre des dauphins ! 

Les jours sont comptés, le compte à rebours est lancé !! 

Retour en France dans 12 jours !

Erwan et Sophie

A propos Erwan et Sophie

Commentaires