Du Gange vers le Taj Mahal l'incarnation de la pureté

Après 14 heures de train nous arrivons en gare d'Agra.
Nous avons connu de meilleures nuits, mais la compagnie de deux touristes Japonaises nous a rendu sympathique le voyage.

Train

Nous sommes arrivés en gare avec seulement une heure de retard ce qui est un exploit aux dires des locaux.

Nous ne pouvions pas venir au Radjastan sans venir visiter le célèbre Taj Mahal. Nous courons donc déposer nos bagages à l'hôtel et partons à sa rencontre.

Ce monument à inspiré beaucoup d’artistes. Le poète Rabindranath Tagore a dit qu’il était comme « une larme sur le visage de l’éternité ». Son créateur l’empereur Shah Jahan disait qu’il faisait « verser des larmes à la lune ».

Notre guide nous explique que l’empereur Shah Jahan construit ce mausolée pour recevoir le corps de sa troisième épouse morte en mettant au monde son 14 ème enfant en 1631. Sa mort brisa le cœur de l’empereur. La légende raconte que ces cheveux sont devenus gris en une nuit. L’empereur l’avait rencontré sur un marché alors qu’elle vendrait des pierres précieuses. Il eut pour elle le coup de foudre, et se maria avec elle par amour.
La construction du Taj Mahal débuta l'année après sa mort et dura 22 ans. Peu après la fin de la construction l’empereur fut renversé par son fils qui le plaça en prison car il avait dépensé trop d’argent pour sa construction, et qu'il voulait en construire un deuxième dans son prolongement de couleur noir cette fois ci, pour y accueillir son tombeau. L’empereur fut emprisonné au fort Agra duquel il pouvait voir sa création. La légende dit que comme il était vieux et que sa vue baissait, sa fille lui fit installer un miroir dans sa cellule qui reflétait le Taj visible de sa fenêtre. A sa mort il fut inhumé malgré tout au côté de sa défunte épouse dans le Taj Mahal.

Le bâtiment est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il est l’une des 7 merveilles du monde. Depuis 17 générations des ouvriers et artisans participent à sa restauration et à sa conservation. Nous avons pu les voir à l'oeuvre car le président des états unis vient le visiter lundi( le site sera entièrement privatisé pour l'occasion). Normalement ils ne travaillent que le vendredi, en toute discrétion, lorsque le monument est fermé au public. Depuis peu ils utilisent un mélange d’argile et de citron pour lui redonner son éclat perdu par la pollution et les années.

Comme tout à chacun nous avons été époustouflés par la beauté de ce lieu. C'est un lieu très paisible et romantique. Nous connaissons ce lieu, car son image est disponible partout dans le monde, mais malgré tout, la magie est là. Comme si nous le découvrions pour la première fois.
Nous le trouvons majestueux au milieu de ces jardins ornementaux, presque irréel, comme une peinture. Le marbre blanc semi translucide, sculpté de fleurs et incrusté de pierres précieuses le rend majestueux. C'est une prouesse architecturale, faite uniquement de symétries. La seule chose non symétrique dans le monument est le tombeau du roi et de la reine, celui de la reine étant plus petit.
Nous passons 2 heures dans l’enceinte à nous promener et admirer la splendeur du lieu, le travail incroyable de précision des ouvriers.

Après une visite de la vieille ville et un déjeuner dans un restaurant bon marché indien, nous allons nous poser sur un roft top pour déguster une bière, puis trouvons un petit restaurant typique pour notre diner. Nous ne sommes pas du tout déçu par la gastronomie indienne. Nous avions peur qu’elle soit trop épicée et trop pimentée pour nous, mais c’est tout à fait raisonnable. Nous apprécions beaucoup les explosions de saveurs, et pour le moment notre estomac résiste. Nous ne ne sommes pas aventurés dans les streets foods car les risques sanitaires y sont plus fréquent.

Le choix des restaurants ici est vaste. Pour le moment nous n'avons jamais été déçus. Nous privilégions les plats végétariens ( curry de légumes, dhal( préparation à base de lentilles), thali (repas avec différentes préparations disposées dans des assiettes en argent compartimentées, comme un mezze, parfait pour gouter à tout), car de nombreux touristes rencontrés ont été malades avec la viande. Seul le boeuf est interdit à la consommation ici, car les indiens voient en la nourriture un moyen de satisfaire le corps et l'esprit.
La nourriture ici est tellement riche que nous ne prenons que deux repas par jour, le petit déjeuner et le diner. Et nous prenons de la bière pour sa levure bien sûr !!! C'est bon pour notre estomac ;)
Même si il est relativement difficile de trouver de l'alcool ici. En demander dans les restaurants est presque mal perçu... Nous en trouvons plus facilement dans les bars branchés ou touristiques, a un prix très élevé pour la région et avec beaucoup de taxes. !

En Inde, les hindous sont pour majorité végétariens, car le Jain impose de ne pas blesser toutes créatures vivantes. Certains même ne consomment pas de légumes qui poussent dans la terre pour ne pas blesser les insectes à la récolte.
Les indiens mangent avec la main droite, la gauche servant aux actes moins hygiéniques comme enlever ses chaussures par exemple. Ils utilisent le riz ou le Naan pour lier les aliments ensemble et porter ensuite à la bouche. C'est plus simple que les baguettes asiatiques ;) !!

Demain départ pour Jaipur, nous avons prévu d'y rester 3 jours.

Erwan et Sophie

A propos Erwan et Sophie

Commentaires